Ouvert depuis 2010 à Bordeaux, en Gironde,  le cabinet Taozen, spécialiste en médecine traditionnelle chinoise et énergétique vous apporte une solution pour une harmonie physique comme mentale. Nous recherchons ensemble le retour à l’état d’équilibre.

Nos  praticiens en médecine chinoise, Cyrille Favriou et Sabrina Bozzano,  ont le plaisir de vous accueillir du lundi au samedi dans leur cabinet au 96 quai de Bacalan  à Bordeaux , arret tram B, « Cité du vin » (tout proche des Halles de bacalan).

A la rentrée, nous vous proposons un cours hebdomadaire entre Qiqong, Systema et gym douce pour affiner la conscience de votre corps,
dénouer vos tensions, libérer votre respiration, accueillir vos sensations et accéder à votre potentiel vital, en savoir plus ici.

Nous vous proposons aussi des stages en MTC, Tuina (massage traditionnel chinois), Tuina pédiatrique, herboristerie, diététique chinoise appliquée à l’occident, etc. Retrouvez toutes nos dates sur notre site.

 


Blog – articles en médecine chinoise à Bordeaux

Femme active, protégez votre Yin !

Nous avons tous en nous des aspects Yin et Yang. Ces deux versants de l’énergie se répondent et s’équilibrent continuellement, en toute chose et dans chaque Être. La femme  est caractérisée par des qualités Yin. Sa force trouve sa source dans l’intériorisation et la réceptivité, comme le prouve sa capacité de gestation et d’engendrement d’un nouvel être. Sa physiologie …

Mincir ! On vous révèle les secrets de la médecine chinoise

Etre en paix avec soi, avec son poids, c’est avant tout comprendre les raisons qui se cachent derrière la prise de poids. Bouleversements émotionnels, surmenage, hygiène de vie… La médecine chinoise et nos thérapeutes sur Bordeaux, vous donnent les clés pour comprendre votre corps et répondre à vos besoins. 1- Sucres raffinés, viandes, alcool, mauvaises …

Nouveau à Bordeaux, lifting énergétique, une façon naturelle de lutter contre le vieillissement.

Bien que récent en occident, elle est une technique ancestrale. En effet, les impératrices, inquiètes de voir leur empereur courtiser d’autres concubines, avaient choisi l’acupuncture pour le rajeunissement et la longévité de leur beauté. C’est ainsi que l’on utilisait déjà le principe de «fines aiguilles» sous la dynastie Ming (1368-1664). Dans la tradition chinoise, le …