Quelle maladies peut-on traiter avec la MTC ?

La médecine traditionnelle chinoise (MTC) est un art médical employé depuis des millénaires.


Elle utilise principalement l’acupuncture, la pharmacopée, le massage Tui Na, le Qi Gong, et la diététique pour soigner les patients.

Elle s’occupe de traiter des malades, non pas des maladies.

Il n’y a pas le malade et “sa” maladie, il y a le patient en état de déséquilibre vital, et c’est ce déséquilibre dont il faut s’occuper.
La vision de la situation pathologique est globale, non pas duelle et divisée.


Cancer et médecine traditionnelle chinoise

Lorsqu’un patient fait l’objet d’un diagnostic de cancer par la médecine occidentale, il peut aussi être pris en charge par un praticien de médecine chinoise pour que celui-ci lui permette de conserver sa dynamique vitale, et augmenter ses capacités de résistance aux traitements de chimiothérapie. Les traitements en MTC visent principalement à maintenir les capacités de défense et d’auto nutrition de l’organisme. Ils peuvent permettre aussi au patient de se maintenir dans un état psychologique favorisant un meilleur équilibre corporel.

Diabète et médecine traditionnelle chinoise

Cette maladie ressemble sous de nombreux aspects à un désordre physiopathologique appelé Xiao Ke en MTC. Cette affection peut concerner les fonctions respiratoires, circulatoires, et d’élimination, qui sont en relation respectivement avec le Poumon, La Rate-Estomac, et le Rein. La médecine traditionnelle chinoise possède de nombreux atouts pour améliorer l’état de ces fonctions en utilisant l’acupuncture, le Tui Na, et la pharmacopée.

Peut-on traiter l’acné en médecine traditionnelle chinoise ?

Ces affections éruptives sur le visage qui surviennent chez les adolescents sont soignées avec succès par la médecine traditionnelle chinoise. Elles sont dues le plus souvent à ce qu’on appelle en MTC une accumulation de chaleur-humidité dans le Foie et la Vésicule biliaire, et le traitement vise à “nettoyer” ces fonctions pour restaurer leur équilibre. Cela peut se faire par l’acupuncture associée ou non à la pharmacopée.

Migraine : des solutions avec la médecine traditionnelle chinoise ?

Les migraines ou maux de tête peuvent être dus à de nombreux facteurs. Soit ils sont dus à une faiblesse interne, soit à des affections dans lesquelles des agents pathogènes perturbent l’équilibre de la circulation des substances physiologiques. Pour traiter en médecine chinoise, il convient de bien mettre en évidence les différents facteurs responsables de la situation. De plus, selon le lieu où se situe la douleur, les traitements seront différents, car chacun de ces lieux correspond à un trajet différent de circulation de ce qu’on appelle le QI (méridien). De plus le traitement sera différent si le mal de tête s’accompagne de douleurs oculaires, de vertiges, ou de vomissements, etc…

Traiter les allergies en MTC

En médecine traditionnelle chinoise les allergies saisonnières chroniques indiquent une difficulté à se défendre contre des substances véhiculées par le vent du climat. Cette fonction défensive s’appelle Wei Qi. Elle est conditionnée par l’état des fonctions Poumon, Estomac, Foie, et Rein. Le praticien de MTC, en faisant son diagnostic, identifie parmi ces fonctions celle ou celles qui sont le plus concernées, détermine le type de déséquilibre dont elle sont le siège, et applique les traitements qui en découle logiquement.

Hernie discale et MTC

La médecine traditionnelle chinoise peut compléter les soins occidentaux donnés pour ce type de problème en favorisant, par l’acupuncture et le Tui Na, une bonne circulation du Qi et du sang dans la zone dorso-lombaire. Deux circuits de QI (méridiens) irriguent cette zone, le méridien Du Mai et le méridien de la Vessie, et c’est sur ceux-ci qu’il convient d’intervenir pour soulager les douleurs et espérer une résorption de la hernie. Le nombre de séance peut varier selon la réceptivité du patient.

Sciatique et MTC

Cette douleur qui affecte le membre inférieur, soit sur sa face latérale, soit sur sa face postérieure, soit les deux, est nommée “sciatique” en médecine occidentale. En MTC, ce terme n’est pas d’actualité puisque la médecine chinoise ne fait pas de diagnostic tissulaire. Par contre ce problème correspond à un problème de circulation du Qi et du sang dans le méridien du Du Mai, de la Vessie, ou de la Vésicule biliaire. Des protocoles acupuncturaux performants sont mis en place afin de régulariser la circulation du Qi et du sang dans ces méridiens et calmer voire supprimer la douleur. Le Tui Na, combiné à l’acupuncture peut contribuer également à apporter des soulagements certains.

Grippe et MTC

La MTC n’aborde pas cette maladie de la même façon que la médecine occidentale. En effet, pour la médecine traditionnelle chinoise, l’identification des virus ou des microbes ne fait pas partie de son diagnostic. Elle part du principe où si le corps ne peut pas se défendre contre l’influence des climats, c’est parce qu’il y a une faiblesse interne qui empêche une bonne adaptation des fonctions défensives, ce qui entraîne une altération de l’équilibre de la vitalité. Le traitement vise à identifier le type de faiblesse interne ainsi que le type d’altération physiologique qui en est la conséquence. Il faudra alors renforcer les défenses et à éliminer les distorsions physiologiques qui en sont la conséquence.

article extrait du site https://www.catc.fr